Les Belles, les Brutes, et le Bal

Publié le par Nacene

Il fallait donc un bal. On ne peut pas être ici et rater ça. Certes, ce n’est pas le plus connu, celui de l’opéra dont les places me couteraient mon salaire. Mais tout de même, c’est celui de l’agence internationale à l’énergie atomique, et surtout, c’est dans la Hofburg, au cœur de Vienne, le château de Sissi, si si (il fallait que je la fasse).

Nœud papillon de rigueur pour les messieurs, habits de princesses pour ces dames, décor de conte de fée pour agrémenter le tout. Remonter le temps de quelques décennies, peut être même de quelques siècles, et vous saurez ce qu’est un bal à Vienne.

Des couloirs infinis au bout desquelles on trouve toujours une salle ou danser. Des ambiances latino et la salle principale pour valser, il y’en a pour tous les goûts. Des jeunes, des vieux, des moins jeunes, des moins vieux, tout le monde danse, tourne, le quadrille suit le rock des années 60, la valse après le tango, et enfin le cha cha cha (très simple, il suffit de dire, 1, 2, cha cha cha, 1, 2, cha cha cha… :o)

Ce n’est pas juste une sortie, c’est un petit voyage, un voyage dans le temps, le temps d’une nuit, une nuit d’hiver, un hiver à Vienne…

Publié dans Vienne - Autriche

Commenter cet article

Reinette 14/02/2006 12:27

Comme je me rappelle que je suis vachement amoureuse de toi, je te souhaite une bonne fête mon Nacène !
:-)

aStico 11/02/2006 13:03

Je comprends mieux pourquoi l'agence a transféré de dossier irannien au conseil de sécurité de l'ONU, ils ne voulaient pas s'embêter avec ça pendant l'organisation du bal !

Reinette 10/02/2006 12:11

C'est pas juste ! Tu nous l'as joué vachement perso sur ce coup !

Armellou 10/02/2006 10:41

Whaouuu, comme dans les dessins animés...
Trop la classe !
C'était qui ta Princesse ? Elle avait louée une belle robe ?