Des Viols sans justice en France

Publié le par Nacene aime la justice

Je sais,  vous n’y croyez pas. Vous sauteriez au plafond si cela était vrai. Mais, c’est vrai !

Comment cela peut il se produire ? La reflexion m’est venu hier (grand naif que je suis) en discutant avec une amie « future avocate » que j’heberge pendant son sejour pekinois. Je l’ai harcelee interogee sur la justice francaise, son activite, etc.

On en arrive a parler des consultations gratuites, et notamment des sans-papiers qui se presentent a ces consultations. Alors que se passe-t-il ? … alors ils ne peuvent rien faire.

Imaginons que vous etes sans-papiers, vous travaillez au noir, et votre patron se casse avec la caisse… en « oubliant » de vous remunerer. Il faut commencer par la plainte, mais pour deposer votre plainte… on vous demande votre carte d’identite. Si vous n’etes pas en situation reguliere, c’est le charter qui vous attend (plus aujourd’hui qu’hier pour les raisons que l’on sait.)

Cela marche pour un salaire, mais cela marche aussi… pour le viol ! Il faut bien denoncer le viol, avec une victime. Et si la victime ne peut pas aller voir les policiers… et bien, elle ne pourra pas faire condamner le violeur. Ca se passe obligatoirement dans notre pays, aujourd’hui, sans bruit...

Maintenant, imaginons qu’une disposition particuliere octroie une protection speciale pour les femmes victimes de viols. Mettons qu’elles soient regularisees par exemple pour pouvoir se defendre… alors, alors le nombre d’accusation augmenterait probablement plus que le nombre de viols.

Cela creerait un appel d’air, comme les nomme et les craint notre cher president, dans lequel nombre de sans-papiers precaires s’engouffreraient (n’idealisons pas non plus nos sans-papiers : une porte de sortie de leur precarite, meme immorale, reste une porte de sorite, que certains prendraient).

Que faire ? Pourquoi ne pas creer une juridiction speciale, qui pourrait instruire et juger ces dossiers, sans que les plaignants aient pour pre-requis la possession de papiers en regles. Un simple palais de justice, quelque part en France, vers lequel les avocats des victimes pourraient se retourner. 

La justice devrait aussi s’appliquer la ou les tampons du ministere de l’interieur manquent a l’appel…

Qu’en dites-vous ?

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyage chine 02/04/2012 12:54

Parfois le tribunal ne prend pas en compte de la valeur humaine mais surtout de l'argent. Si tu as de l'argent, tu peux tout faire même si tu as commis une faute grave comme le viol.

Eléonora 23/06/2010 17:43


Un billet sensible et grave..Merci d'en parler !


La Bernache 09/03/2010 16:36


Bonjour :-) J'arrive de chez Alain-Julien le fish marseillais et petit à petit je fais visite - intêressant le billet - je ne sais pas si cela sera jamais possible - par contre ce que je crois ,
c'est que la jeune maghrébine chartérisée illico , alors qu'elle venait porter plainte contre son frère qui la brutalisait méchamment , rapatriée tout de suite dans sa campagne française , grâce à
l'obstination d'une asso et des gens de son village , prouve s'il en était besoin qu'agir ensemble est efficace ! le président est revenu à de meilleurs sentiments , au moins pour elle , c'est déjà
quelque chose !


ALAIN JULIEN BENITEZ 21/01/2010 13:52


Bonjour Nacène ; je n'ai plus de tes nouvelles ?


Alain-Julien BENITEZ 01/01/2010 18:10


BONNE ANNEE 2010