Ma belle France

Publié le par Nacene aime sa belle france

victor hugoOù en es tu ce matin? quel spectacle tu offres à ceux qui t’aiment et te portent tellement haut ? l’arène du débat publique, de la vie politique, des confrontations les plus fécondes, ne ressemble plus qu’à une cours d’école.

La nouvelle politique française
C’est sur les idées et le remue-méninges de la matière grise que tu as grandi, que tu t’es bâtie. Te voilà meurtri de petites phrases et de polémiques insensées. Ta droite a trouvé un Dieu dont la hauteur de vue ne dépasse pas le fg saint-honoré, elle se gargarise d’avoir le pouvoir sans savoir l’exercer. Elle règne au coup par coup, les réformes pleuvent au gré des faits divers. Quand le capitaine ne sait plus où l’on va, la moindre petite vague a des allures de tempêtes.

le coup du siècle
Il a réussi « le coup du siècle » dit-il, parce qu’il aurait mis en sourdine le congrés du PS. Comment peut-il s’en réjouir à ce point. Un Homme d’Etat, qui plus est le premier d’entre eux, peut-il à ce point jubiler devant la déchéance de ceux qui représentent prés de la moitié de l’assemblée nationale, et la majorité des villes et des régions ? Le bien de son parti a-t-il une telle prédominance sur celui de son pays ? Seul Balladur a eu des mots adéquats, disant qu’il est « un peu consterné du spectacle que donne le PS", parce que "c'est l'un des deux grands partis gouvernementaux qu'a la France, qui a vocation à gouverner un jour ». Mais déjà Balladur fait parti d’une génération qui n’aura plus les rênes.

Maman, c'était quoi Le partie socialiste?

Le partie socialiste s’enfonce un peu plus chaque jour dans ses divisions. Et chacun d’appeler ses adversaires à laisser de coté leurs ambitions personnelles en votant pour lui! Un parti qui n’a plus de projet pour lui-même ne pourrait en avoir pour la France !

Devant les caméras plutôt que dérrière le bureau
Exit les intellos, pas assez télégéniques. On ne s’appuie plus sur zola, hugo, rousseau, voltaire, keyns ou smith. Ni même sur platon ou socrate. On se délecte de l’appuie de Johnny, bigard, ou de doc gynéco, un autre « coup du siècle » peut être.

Détricoter la France pour mieux la croquer
On attaque l’indépendance de la justice (  iciici, ici et vous pouvez lire ceci aussi  ), l’indépendance de la presse ( iciici, ici, et ici ), le droit du travail (ici, ici et je vous conseille d'écouter ça aussi   ) « travail qu’on nous présente de plus en plus comme un privilège et de moins en moins comme un droit !». On attaque même les militants (ici ) ! Certes ceux-ci n’ont pas toujours la mesure aux lèvres, mais ne devrait-il pas s’occuper de la France au lieu de perdre de l’énergie à répondre à des courriers sans importance, attaquer une poupee vaudou ou un mec avec un panneau casse toi pauvre con (ici), expression qu'il avait lui même utilisé à l'endroit de l'un de ses concitoyens sans être condamné!

Sauver sa peau
On attaque les fondements de notre républiques sans que cela ne soulève la population. Bourdieu disait que pour qu'un peuple se soulève, pour que la solidarité joue, il faut un minimum de sécurité, et que le prolétariat n'ait pas peur de tomber dans un sous-prolétariat, sans ça il s'accroche à ce qui lui reste en se soumettant.

Pourtant, j’ai beau lire les livres d’histoire, je n’ai vu qu’un seul point commun à tous les progrès sociaux, à tous les progrès au profit de la population, au profit du plus grand nombre, un point commun qu’on nomme Solidarité.

pas un métier, un devoir
Et les journalistes, au lieu de décortiquer les dires des uns et des autres, ils les rapportent, ne devraient-ils pas être des linguistes? Au lieu de mettre en perspective, ils s’attachent au quotidien, ne devraient-ils pas être des historiens ? Au lieu de s’attacher aux conséquences des lois, ils les citent, ne devrait-ils pas être des sociologues ? Au lieu de discuter des fondements, ils suivent les orientations, ne devrait-ils pas être des philosophes ? Ma déception est à la hauteur de l’estime que je porte à cette  profession. Ils se font de plus en plus rares, les papiers qui ne se contentent pas de relater des faits.

Ma belle France, où en es tu ce matin?





Articles connexes :

Le neo-Liberalisme et les Politiques Demissionnaires
Le monde, deviendrait-il socialiste ?
Chine : Relations Mutuellement Bénéfiques
Docteur : la Chine me fait Peur!
Bourdieu, le Mythe de la Mondialisation et l'Etat Social Européen

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

agathe 29/11/2008 15:28

Bonjour Nacene
voudriez vous avoir la gentillesse de me retirer de votre communauté
avec mes remerciements
agathe