Gaulois En Chine

Publié le par Nacene

Etre français en chine, c’est comme vivre à la fois dans un village et une grande métropole. On connaît tout le monde de vue, on sort au café de la poste ou au bistro parisien du coin, on boit du pastis à l’apéro, et on va voir en concert Java ou Tiersen.

Cela fonctionne comme intégrateur social aussi, on se connaît parce qu’on est français, quelques soient les origines sociales. Ça remplace un peu l’armée. Ce qui prend le plus d’importance, c’est d’être français, comme à l’armée on est fier d’être de tel ou tel régiment, d’avoir fait tel ou tel guerre,  ici la fierté d'être français prend le pas sur le reste (fierté ou simplicité de la communication, les deux se conjugent :o) (je parle au temps du service militaire).

Les avantages, c’est que pour trouver du boulot, le guanxi (le réseau) s’avère très efficace. Ceux qui sont sur pékin ou shanghai et qui connaissent du monde ont un avantage certain sur ceux qui cherchent de France. En revanche, pour apprendre le chinois, il y’a mieux… je vous ai dit que j’avais un bon réseau :o)

Publié dans Pékin

Commenter cet article

Marionnette 03/04/2007 23:35

en meme temps, si on vient te voir c'est pas pour voir trop de francais non plus...
deja, toi, ca ira, mais pas plus, hein! en plus y'aura la smala Piednoel...
ouch! les 10h d'avion vont etre douloureuses...yiiiiii!!!

nacene 30/03/2007 12:59

tu ne chercherais pas juste un guide touristique par hasard (je dis ça, je dis rien :o)en même temps...

Armellou 28/03/2007 10:05

Bon, si tu es en train de nous dire que tu auras bientôt un nouveau boulot à Hong kong, je te dirais de ne le prendre qu'à partir de juillet...
Ou mieux, tu fais en breck de 2 semaines fin juin pour te reposer un peu... :oDDD