Cuisine et Indépendance

Publié le par Nacene

Routes, autoroutes, avions, réseaux ? quel sera le monde de demain ? certainement pas celui que nous connaissons aujourd’hui. Je ne parle pas de la génération suivante ni de celle d’après, mais dans quelques siècles seulement, dans pas grand-chose à vrai dire, au regard de l’histoire de l’homme, ce futur s’appelle demain. 

 

La Cuisine

La pizza sera italienne, pour combien de temps encore ? il est normal de manger pizza à shanghai, et de manger des sushis à rome… et des burgers dans les deux. Comment résisterons les produits régionaux, ou devrais-je dire, pendant combien de temps. Je pense que le mouvement à deux aspects : il écrasera certaines cuisines, certains plats, et permettra un essor mondial à d’autres, qui ne l’auraient jamais connu autrement.

 

Les Langues

 

Plus que 200 en europes, quelques milliers il y’a encore moins de 10 siècles. Elles disparaissent de plus en plus vite, pour laisser place à l’homogénéité. Comme le français à conquis la France , écrasant sur son passage la langue d’oc, l’auvergnat, le breton, qui résiste encore comme il peut, comme le basque et le corse. L’outil premier de la communication, les langues, se transforment, pour que les unes empruntent aux autres leurs expressions. Combien de temps peut-on résister à une influence de tous le jours ? à l’image du québec qui francise des expressions anglaises, pour s’en préserver !?

 

Nos Frontières

 

Que ferons nous des frontières, quand les gens n’appartiendront plus à un lieu mais à un réseau social est familial ? le monde de demain sera à l’image de la France d’aujourd’hui, de même que les aveyronnais montaient à paris, les européen iront à shanghai ou à los angles. Les barrières, de plus en plus poreuses, ne pourront résister à l’érosion des déplacements, de la communication.  Combien de temps les codes sociaux régionaux résisteront ? au lieu de ça, nous aurons des choix de vie, des valeurs qu’on partage avec des gens d’ici et des gens de la bas. Comme être punk, être anarchiste ou communiste, les valeurs n’auront plus d’emprise que par leurs idées, elles n’auront de vie que par leurs pratiques, elles n’auront plus d’ancrage dans un territoire. Certes, celà prendra du temps, il peut y avoir des soubresauts, des reculades, peut être des guerres qui vont couper le monde un temps, mais ce ne sera jamais assez longtemps pour battre cette lame de fond. Il n’y a plus d’amérique ou d’australie à l’écart du monde. Il n’y a plus qu’un monde qu’on se partage.

 

Comment parleront-ils de nous ? diront-ils « à l’époque frontalières », « à l’âge des nations », « à l’aire des langues et des cuisines » ?

 

Qu’en sera-il du droit ? comme s’appliquera-t-il ? comment se décidera-t-il ? iront nous là ou le droit est le plus en accord avec nos convictions ? s’appliquera-t-il encore de manire régional, quand le passage sur une terre n’a qu’un temps, comment concilier celui des uns et des autres, puisque les uns et les autres vivent ça et là ? qui représente qui, sur quel critère ?

 

Je sais, ils donneront le nom « d’aire des cloisons ». frontières, langues, cultures, cuisines, traditions, religions, origines ethniques, distance… autant de murs qui nous séparent, autant de murs qui tremblent aujourd’hui, dont certains à coup sûr, tomberont demain. Demain.

 

Publié dans Pékin

Commenter cet article

Armellou 13/12/2006 10:02

Ah ah pas de bol, j'ai re-accès à ton site !!!
Moi, je la trouve plutôt sympa ta vision du futur mais j'y opposerais 2/3 contradictions :
1/ C'est pas dit qu'on arrive à trouver une énergie nous permettant de remplacer le pétrole et donc de voyager aussi facilement qu'aujourd'hui. Lilou moulti pass n'est pas pret de débarquer
2/ Je vais confiance en nos dirigeants pour nous déclancher une vraie grosse guerre avec attaques chimiques et nucléaires, condamnant la vie sur de grosse partie de la planete. Je connais pas le tofu mais je sais très bien être defaitiste ! ;)
3/ Les bretons ne laisseront jamais tomber ! Leur langue et leur territoire demeuront ! J'ai dit !

Nacene 30/11/2006 13:14

le tofu, c'est un "truc", on va dire une espèce de pates, un peu dure et un molle à la fois, presque la texture de la gelé, blanche, faite à base de soja, et que les japonais mangent beaucoup.

Mira 29/11/2006 22:45

et tu ne manqueras pas de décrire ce qu'est un tofu pour les profanes :-), le nom m'est famillier mais...

NacÚne 27/11/2006 08:36

pas exactement, c'était plutot un tofu puant, que j'ai pris pour du fromage... c'est d.e.g.u.e.u.l.a.s.s.ej'ai cru que j'allais tout vomir je vous raconterai la visite de suzhou et honzhou bientot

Marion 23/11/2006 17:37

toi, t'as mange un camenbert pas frais a Shangai, alors que c'etait pourtant bien ecrit en Neerlandais que la date etait perimee...