Docteur : la Chine me fait Peur!

Publié le par Nacene en Chine

Décalage

"Je ne m'attendais pas à ça ". Les gens sont surpris. Ils ne s'attendaient pas à voir « la Chine comme ça ». « je ne pensais pas que c'était aussi moderne », « c'est pas du tout ce qu'on a vu dans les médias », « ils sont charmants les chinois, toujours souriants », « on nous avait dit qu'ils n'aimaient pas les français, c'est complètement faux ». Voilà, un florilège de réactions que j'ai eu avec ceux qui sont venus pour les JO de Pékin 2008. Beaucoup se sont plaints, se sont dit floués par les médias français.
 
Et les médias dans tout ça

Pourquoi une telle surprise ? Parce que les journalistes français se concentrent sur les défauts de la Chine. Ils n'ont pas inventé ce dont ils parlent, mais ils ne parlent quasiment que de ça. Les défauts de la Chine. Ils l'associent toujours à la peur. Peur d'un gouvernement répressif, peur des délocalisations, peur de la pollution, peur des déséquilibres qu'elle crée sur les marchés mondiaux de matières première… la peur, la peur, encore la peur.
 
Pour être à la mode, il faut être très différent... comme les autres


Pourquoi ? parce qu'un papier sur un dissident dans un logement avec une bonne photo est tout de même mieux que le témoignage des centaines autres expropriés qui sont contents de quitter leur logement en centre ville POURRI, pour leur nouvel appartement en PERIPHERIE.
Les médias ont l'effet d'un objectif, ils peuvent mettre le focus sur les sujets qui font vendre qui les intéressent et laisser le reste dans le flou. La profondeur de champs (pour continuer la métaphore) est dépendante du talent du journaliste, de sa prise de recul, et de son honnêteté intellectuelle.
On voit la paille dans l'œil du voisin et pas la poutre dans le notre. Le soutien de la France au Gabon, ou les USA qui attaquent l'Irak (qui n'a RIEN à voir avec le 11 septembre) et épargne l'Arabie saoudite (dont la grande marjorité des terroristes étaient originaires). D'accord, on n'a pas fait de mort en Corse, certes, mais au Rwanda alors ? J'ai vu moins de monde défilé à Paris pour condamner les agissements de la France en Afrique que pour dénoncer la répression au Tibet.

La Chine en Noir et Blanc


Non, la Chine n'est pas toute noire ou toute blanche, de même que la France, de même que les USA, la Grande-Bretagne, et bien d'autre pays. Les réduire à une composante pousse à la cécité.
Soyons claire, je n'approuve pas certaines des politiques du gouvernement chinois, mais ce n'est pas là mon propos. Quand on donne une image d'un pays (oui j'aime la photo vous ne le saviez pas encore ? ;o) on essaie d'aller au plus juste. Et l'acharnement de la presse française ou de la presse occidentale me semble vraiment démesuré… et donne une fausse image du pays, d'où la surprise de ces milliers de visiteurs.
 
 
De quoi devrait-on aussi parler alors ?

 
On parle de la réussite économique, mais on l'attribue toujours au nombre des chinois. De même qu'on attribuait la décadance économique de la Chine d'avant … au nombre de chinois ! On n'hésite pas d'ailleurs à prendre l'explication inverse, c'est-à-dire le nombre réduit de luxembourgeois ou d'autrichiens, pour expliquer le dynamisme de leurs économies. Comme si la France était dans un entre-deux rédhibitoire, qui ne lui permettait ni de briller grâce à un nombre important, ni de briller par un nombre réduit. Mais si l'explication n'avait rien à voir avec le nombre ?

Si la réussite venait du politique. Un pays aussi immense qui se lève, avec cette vigueur, n’a-t-il vraiment aucune leçon à nous donner ? N'avons-nous vraiment rien à en apprendre ? La France est un bon professeur quand il s'agit d'attribuer les notes et les satisfecit, mais est-elle bon élève ? Ce focus sur les problèmes chinois me parait être un subterfuge de notre inconscient collectif pour ne pas voir que « oui », nous avons beaucoup à apprendre de la Chine. Quand on parle de la Chine de 1990, on parle d'une Chine qui semble vieille d'un siècle. Notre pays a-t-il tellement changé entre 1990 et 2008 ?
 
Rassurons nous... tant qu'on peut


On peut pointer du doigt les problèmes de ce pays. On peut aussi apprendre de leurs réussites. Ce sont, pour la grande majorité, nos entreprises qui exportent de Chine. N’y a-t-il pas là un modèle économique à revoir ?

Il y’a eu un progrès social dans le pays ces 10 dernières années (comme le droit du travail, la fermeture de certaines d'usines, la couverture maladie qui s’étend), il y’a un progrès économique (près de 250 millions de chinois ont le pouvoir d’achat des européens… sachant que l’Europe a un peu plus de 400 millions d’habitants !), il y'a même eu des progrès sur le plan des libertés (et oui je sais, il doit encore y en avoir plus, mais la direction est clairement positive), il n’y a pas que des progrès, mais il y’en a qui sont éclatants, étincelants.

Je suis triste de ne pas pouvoir dire la même chose de mon pays. Devons nous simplement pointer du doigts les défauts du « grand méchant » chinois ? A l’évidence non. Non il n’y pas eu de progrès social notable dans les années 2000. L’économie se porte mal. Et nombreux sont nos ainés qui nous disent (ce sera plus dure pour vous), quand les vieux chinois disent immanquablement le contraire à leurs enfants. On se gargarise de ce que les chinois ont de moins bien. Notre politique consiste en une paraphrase tirée de « la Haine » : jusqu’ici, nous sommes meilleurs. Certes, mais peu importe la chute, seul compte l’atterrissage…





_______________________________________________________________
Articles Connexes :

Bourdieu, le Mythe de la Mondialisation et l'Etat Social Européen

Bayrou met l'Arbitrage au Tapie

Sans-Papiers Sans-Papiers, est-ce que j'ai une Gueule de Sans-Papiers?

Sarkozy en Chine, Ca Change Quoi?


ps: pour vous inscrire et recevoir une alerte lors de la publication d'articles (et uniquement pour ça), inscrivez vous sur "MailingList" à droite de cette colonne.




Publié dans Politique

Commenter cet article

julie 11/09/2008 23:19

Je suis plutôt d'accord avec Armellou...
Sur la question des medias français, je suis loin de tout lire et dans ce que je lis, je suis loin d'être toujours d'accord avec ce qui se dit et de trouver toujours l'article objectif et même simplement "vérifié". Mais quand même... certes les quotidiens parlent souvent des trains qui n'arrivent pas à l'heure, mais je travaille sur la Chine depuis un moment et j'achète la plupart de magazines qui proposent un dossier dessus... et je trouve que dans ceux ci les progrès du pays, la nouvelle modernité mais aussi la culture, etc... sont autant mis en avant que les aspects négatifs et les retards du développement ou les dérives du régime - qu'on ne peut ni ne doit ignorer... Et ils se réfèrent souvent à des études, des enquêtes de terrain qui se basent aussi sur la réalité... Il y a aussi de nouveaux magazines spécialisés - Chine Plus et Asia magazine qui d'ailleurs seraient plutot du genre: "La chine est belle, investissez chez nous!"

Après c'est à chacun de faire la démarche d'aller plus loin, de se renseigner, de lire des avis contradictoires, d'écouter les gens qui sont partis ou sont sur place, de se faire une opinion sur le pays... et franchement je ne suis pas sure que les gens qui sont partis pour les JO qq jours ou même semaines - certains d'ailleurs restreints à circuler dans l'enceinte du village olympique- ,qui ont eu de la Chine l'image que le gouvernement voulait en donner et qui ont parlé à des chinois qui ont répété pendant des mois pour paraitre polis, modernes et accueillants, soient les mieux placés pour avoir une vision objective non plus...

Je ne prétends pas "experte" de la Chine; je n'y ai passé que deux mois mais je me suis aventurée un peu plus loin que dans les quartiers de expat' ou nouveaux riches chinois... et bien des fois, j'avais plutôt envie de chialer... c'est clair que "c'est mieux qu'avant et ça prendra du temps" (dixit les chinois), que la Chine a fait d'énormes progrès en termes social et environnemental, qu'il n'y a quasiment plus d'alphabétisation, etc, etc...

mais oui, on a le droit d'avoir peur... pas de "la Chine" peut être mais au moins de certains de ces aspects... peut etre pas des "laobaixing", des "gens du peuple" mais des potentats locaux ou des nouveaux hypercapitalistes qui se multiplient de manière exponentielle... peur de ce que représente le pays et son développement pour sa propre population et pour le monde... pour ma part, j'ai tout simplement peur pour nous, pour eux, pour la planète qu'on est en train de détruire -mais tout le monde s'en fout ou presque, pour tous ces gens qui crèvent de faim -mais tout le monde s'en fout ou presque, pour... bon j'arrête là, sinon je vais déprimer ou m'énerver... mais en tout cas, si on a peur pour ça, il ne faut peut être pas (autant) accuser la Chine mais on ne peut l'ignorer...

parce que justement, j'ai bien aimé la CHine... vraiment... quand on y met les pieds, on a envie d'y retourner... que je m'y suis fait des amis -chinois-, que certains qui ne me connaissaient pas se sont démenés pour que j'attrape un bus à la dernière minute ou m'ont accueillie dans leur maison sans rien me demander... que je m'en suis tellement voulu d'avoir haussé le ton sur ce migrant avec sa gamine qui réclamait à manger pr elle, surprise que j'étais et marre qu'on me demande la même chose 5 fois au moins (5 x 10 yuans= 5€ la ruine quoi!), que j'y suis retournée le lendemain acheter à manger à la gamine et lui filer de la tune... (je ne sais pas si j'ai soulagé ma conscience mais j'y repense souvent et... enfin...) bref, c'est parce que oui les chinois sont accueillants (mais les plus accueillants ne sont pas les plus souriants... ou les plus souriants ne sont pas toujours les plus accueillants plutot), parce qu'ils sont insupportables aussi parfois ;) (c'est aussi pour ça qu'on les aime), parce qu'ils ont envie de découvrir, d'apprendre, de s'amuser, parce qu'ils le méritent, parce qu'ils nous donnent souvent de belles leçons de vie, parce qu'on a beaucoup à apprendre d'eux, parce que la CHine est un beau pays, mais qu'il pourrait être magnifique... pour tout ça, oui, il faut parler des choses qui fâchent et faire que ça progresse... critiquer certes sans proposer de solutions n'est pas forcément le mieux... mais parfois aussi mettre en avant certains développements positifs suffit à éclipser toute une réalité beaucoup moins belle... l'effet zoom peut marcher dans les deux sens...

j'ai un peu dérivé... en tout cas, la Chine, j'ai juste envie d'y retourner... :)

Traube 10/09/2008 20:00

Oui les Chinois sont charmants et souriants. Je vis depuis presqu'une année en Asie. Quand je serai rentré en Europe, je retrouverai des gens souvent désagréables.

Nacene aime aussi l'Europe en general et la France en particulier 11/09/2008 03:29


euh, comment dire. C'est un peu rapide tout de meme comme remarque, d'un cote les bons souriants, et des l'autre les chiants...!

mais chacun son opinion n'est ce pas? ;o)


Armellou 28/08/2008 10:03

J'hésite toujours à répondre à ce type de post parce que c'est vraiment des débats de l'oeuf et de la poule et qu'il n'est jamais facile de se faire comprendre par écrit.

OK la presse française ne parle pas assez des bonnes choses (en Chine, en France, partout...), est-ce que pour autant que l'information qui est donnée est fausse ?
Et est ce qu'une mauvaise nouvelle l'est moins parce que qu'il y en a une bonne juxtaposée ?
Est-ce qu'on a le droit de faire une connerie parce que d'autre la font ou l'ont fait ? (Perso ma mère n'a jamais accepté cet argument...:O)

Alors bien sur en vivant dans ce pays depuis plusieurs mois/années, vous l'aimez et vous le défendez. C'est compréhensible et louable. Les expatriés ont "peut être" une vision plus juste et plus modérée du pays où ils vivent.

Je m'agace juste des critiques sur les médias à tout va. Responsable de tous les maux. C'est aussi bête et primaire que dire qu'en Chine tout est mauvais. En France, le volume d'information est considérable et les courants contradictoires ne manquent pas. A chaque info, sa contre-info dans l'heure qui suit. A la limite, le seul coublable est le récepteur s'il ne choisit de lire et de n'écouter que ce qu'il veut.

L'usine de Benoit a fermé pour ouvrir en Chine. Pourquoi ? Parce qu'ils sont plus nombreux ? Je crois que tu trouveras personne pour te répondre ça. Parce qu'ils sont meilleurs techniquement ? Pour travailler là bas et avoir visiter de nombreuses usines, je crois pouvoir répondre non. Pas encore. Alors pourquoi ? Peut être alors parce que le prix de la main d'oeuvre est 10 fois inférieur à celui de la France, parce que les hommes dorment sur place et accèptent de ne voir leur famille qu'une fois l'an et que souvent ils y renoncent parce que c'est trop loin et que le voyage leur boufferait leur économie. Peut être aussi parce que le prix de la matière première est montée en flèche en France et que c'est du principalement à l'envole de la production chinoise (je me trompe ???), peut être parce que la France a choisi la voix du capital et non pas du social, parce que la voie du recyclage des matières premières est un problème complexe qui avance trop doucement, ect...

Alors face à tout ça, je m'autorise à avoir peur. Pas parce qu'ils sont méchants mais parce face à nombreux de ces problèmes, je ne vois pas de solution.

Quand au : "Ils sont charmant, toujours souriant". Je ne ferai pas de commentaire.

xthomas 27/08/2008 12:10

Tout à faire d'accord avec toi concernant le traitement de la Chine par les médias français. Dans l'autre sens, la chine a un peu tendance à faire le contraire de la France, à savoir toujours présenter le positif. Je trouve que ces attitudes sont des traits de caractère de chaque pays et pas prêt d'être changé.

cloclo c est rigolo 25/08/2008 11:42

Merci!
Je viens de lire le meilleur article sur la Chine depuis au moins 2 mois sur ton blog. Ca devait etre trop cool pdt les JO de presenter Pekin aux touristes francais et de leur faire ouvrir les yeux sur un monde floue par les medias! (je pouvais pas ouvrir un journal en france sans etre choquee par le peu de discernement des journalistes francais)