Quand les Etats-Unis Dorment, la Chine Danse

Publié le par Nacene en Chine

usa-chine.JPGCet article fait suite a un débat houleux et nocturne (désolé maman :o) avec mes deux fréros.

Imaginez que vous êtes l'Amérique, Les USA, le pays le plus puissant au monde, économiquement, militairement, culturellement. C'est une position que vous voudriez garder, préserver, protéger, a coup sur.

Or aujourd'hui, cette suprématie est contesté par la Chine. Ceux qui veulent s'aveugler peuvent toujours dire « oui mais le SRAS, oui mais le PIB par habitant, etc. », mais on sait, que tot ou tard, ils passeront devant.

Quelle position ont adopte les américains face a la Chine? Plusieurs hypothèses :


Les américains ont essaye (et essaient encore) de bloquer ce nouvel adversaire, mais ils n'y parviennent pas. Mais alors la, je ne vois pas très bien quelles tentatives ils ont entreprises. Rien de sérieux n'est venu remettre en cause le développement chinois.

On peut aussi penser qu'ils ne l'ont pas vu venir. Sortie de l'ombre trop vite, a peine le temps de se rendre compte que la Chine devient une puissance, qu'elle est deja une super-puissance. Il est donc trop tard, et ils sauvent les meubles. Pourtant ils ont des stratèges, comment ont-ils pu rater un tel tournant dans l'histoire? Surtout que depuis la publication du livre « Naissance et déclin des grandes puissances » de Paul Kennedy, le déclin est devenu une préoccupation majeur de Washington.

On peut aussi penser qu'ils sont tombes dans leur propre piège, les règles du libéralisme ont favorise l'émergence de ce nouvel adversaire. Quand on fabrique chez un adversaire pour faire plus de marges, on transfère aussi de la richesse chez lui. C'est cette thèse qui est défendue par deux de mes anciens profs D. Haber et J. Mandelbaum dans leur livre « la victoire de la chine, l'occident piege par la mondialisation ».

Alors, qu'en pensez vous?
Que devrait-ils faire? Qu'ont-ils fait? La domination américaine dépassera-t-elle un siècle?


Publié dans Pékin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

magno 25/02/2008 22:16

Par ailleurs très bon blog. Chapeau l'auteur.

magno 25/02/2008 22:12

A la question comment naissent et meurent les grandes puissances, je dirais que ce sont les modèles qui font et défont les grandes puissances. L'histoire l'a bien montré: si la Chine est restée pendant si longtemps une grande puissance, c'est en majeure partie grâce à la puissance de son modèle, modèle qu'elle a d'ailleurs exporté au Vietnam, en Thailande/Siam, au Japon, en Corée ...

Bon, pour revenir au sujet, selon moi la Chine a de toute facon vocation à être acteur mondial. Et que quitte à être acteur, "autant que le monde nous admire" pensent les dirigeants, "autant faire de l'argent" pense le peuple.

Mais ce que n'ont pas compris, même les esprits les plus aiguisés du monde occidental, c'est comment fonctionne la pensée chinoise. Voici pourquoi la Chine existe et existera.

1.Le Chinois a cette faculté d'être productif.
Quand on voit le succès de la copie en Chine ...

2.Le Chinois ne passe pas inapercu. Une personne noire c'est un Africain. Bon. Une personne jaune c'est un Chinois. De plus il est communautariste, il ne peut donc pas se fondre avec la masse.

3.Les Chinois ne sont pas bêtes et savent s'adapter rapidement. Ils contournent les règles sans scrupules. Le monde leur propose le libéralisme ? Et bien ils tirent parti de ce qui est bon et nous laissent le reste.

4.Le Chinois n'a aucun mais AUCUN complexe, sinon celui de perdre la face, encore que ...

5.Le Chinois est égocentrique et surtout égocentré, donc aucun risque de s'éparpiller.
Quand par exemple la France va se perdre jusqu'en Polynésie ...

6. Enfin la différence fondamentale est que l'Occident pense en terme de causes, tandis que la Chine pense en terme d'effets: peu importe la cause tant que la conséquence souhaitée est là.

Et on peut illustrer ce dernier propos par un exemple: en Europe on est à des "pourquoi la Chine est ceci ou cela", en Chine on se fiche des "pourquoi", on veut uniquement le "comment", le "comment faire pour que la "ma-Chine" impériale continue de tourner longtemps, très longtemps".

Aixue 07/02/2008 17:11

Bah, de toute façon les américains peuvent pas rester les 1er ad vitam eternam... Egypte, Grèce, France, Italie... chacun son tour, c'est comme ça qu'on fait avancer les choses, pour diversifier les points de vue et les méthodes ! Et heureusement, sinon on aurait dû jeter Kerviel aux lions....

ma 21/01/2008 11:41

Gagner de l'argent, c'est honteux, il faut savoir vivre, profiter du temps... Quel bel idéal!

Mais souvent les personnes qui disent, n'ont pas de problème d'argent. Ils ont une place confortable dans une société, avec un salaire convenable, des responsabilités qu'ils sauront éviter si nécessaire. Je ne devrais rien dire, car je ressemble à ce profile.

Mais voilà un pays qui s'appauvrit c'est des gens qui s'appauvrissent, car quand un pays surpasse un autre ceux sont des entrées d'argent en moins, alors qu'ils demandent toujours plus de dépenses. Dans cette quête à la vie facile, c'est autant l'individualisme qui est prôné que dans la quête à l'argent. Ce pays se retrouve dans la situation où ceux sont les gens qui gagnent le moins qui travaillent le plus, où les postes qui devraient être assignés aux gens les plus performant, sont squattés par des gens ayant finis de fournir leur effort avant l'âge de la retraite.

Il ne faut pas nier l'existence du compétition économique, si d'un point de vue individuel il est acceptable de ne pas prendre part à celle-ci, un pays entier ne peut pas se le permettre au risque de voir des franges de sa population stoppées dans leur évolution.

Oui la France est un pays agréable à vivre, mais elle l'est pour les gens aisés comme bien d'autres pays, et à vouloir en faire un pays du savoir vivre sans intransigeance notre pays devient une maison de repos de luxe, où il n'y a que 2 types de personnes, les retraités et les infirmiers, les autres n'ayant plus leur place.

Nacene 26/01/2008 18:36

" Gagner de l'argent, c'est honteux, il faut savoir vivre, profiter du temps... Quel bel idéal!"je ne comprends pas tout dans ton commentaire. je ne comprends d ou vient cette reflexion "meme si on a le droit de s'exprimer sur tout et n'importe quoi sur ce blog :o)"j'aurais bien aime te repondre, mais je ne sais pas ou commencer..."Mais voilà un pays qui s'appauvrit c'est des gens qui s'appauvrissent, car quand un pays surpasse un autre ceux sont des entrées d'argent en moins, alors qu'ils demandent toujours plus de dépenses"tu peux expliquer un peu plus stp, de quel pays tu parles, je comprends pas bien la fin avec "ils demandent toujours plus de dépenses".explique un peu plus stp pour qu'on puisse discuter...

Grand Chauve 19/01/2008 15:06

Ce qui me frappe surtout dans ces histoire de domination ou pas c'est surtout l'absence de sens de tout cela.

Cela signifie quoi d'être en tête de la compétition mondiale?
Quand j'entends les discours (de droite) sur les 35h en France je suis toujours fasciné: il faut travailler plus, oui mais pourquoi?
Les USA sont la première puissance du monde mais est ce l'endroit le plus agréable où vivre? Qu'est ce qu'ils y gagnent finalement?

J'ai l'impression qu'une minorité pousse l'ensemble dans une course dont les enjeux n'intéressent qu'eux.

En tout cas une chose est sûre: dans une Chine plus démocratique - et celle ci finira bien par émerger un jour - il va falloir dépenser des boisseaux d'argent en faveur du peuple ce qui change singulièrement la donne.

A mon avis les USA ont parié là dessus.

Nacene 26/01/2008 18:41

"l'absence de sens de tout cela"je comprends ce que tu veux dire, mais quand hitler est au pouvoir, je suis bien heureux qu'il soit pas le puissant tout de meme ;o)"il faut travailler plus, oui mais pourquoi?" ah, ca il faut demander a notre nouveau president. si j'ai bien tout compris, il faut travailler plus, alors qu'on perd en pouvoir d'achat, donc le travail en plus c'est pour mieux remunerer les capitaux... aller, au boulot :o)"est ce l'endroit le plus agréable où vivre?" effectivement, je n'en suis pas sur. je vous conseille d'ailleurs le film de michael moore (meme si je sais il n'est pas le mec le plus objectif sur terre) mais son film sur le systeme de sante americain nous montre que notre secu, avec son trou, et pas mal quand meme..."dans une Chine plus démocratique - et celle ci finira bien par émerger un jour -"la, je ne suis pas aussi sur que toi, ca merite un autre debat."A mon avis les USA ont parié là dessus."j'espere pas pour eux, ca me semble risque comme pari ... :o)