Elle Habitait Qianmen

Publié le par Nacene en Chine



Cette vieille dame  habitait  Qianmen, un quartier de pékin  qui a été détruit il y'a peu, pour construire des hotels et des magasins de luxe. On lui avait demandé si elle était triste de partir, elle a répondu qu'elle était triste pour ses enfants surtout, qu'elle avait travaillé pour monter ce restaurant, et qu'elle ne pourrait pas leur laisser.  Sa fille a répondu "au moins on habitera un appartement"   ....

Publié dans Photos

Commenter cet article

Nacene blog en Chine 25/10/2007 05:46

mira / c'est ce que veut dire la jeune fille en effet. mais le problème c'est qu'ils n'ont pas le choix, que ça plaisent aux uns et pas aux autres tout le monde s'en fout, ils doivent partir, meme contre leur gré. parfois les familles habitent encore là quand les bulldozers entre en scène.

Les ouvriers dorment en effet dans des conditions incroyables, sur les chantiers, dans des "habitats" de fortune, parfois juste sous une tante avec une planche qui fait toute la largeur pour tout le monde. J'ai d'ailleurs quelques photos que je publierai à l'occasion.

j'ai vu aussi certaines résidences de luxe sur pékin, dont les employés "femmes de ménages et autres" habitent au 3ème sous-sol, les deux premiers étant occupés par les voitures!
donc de petites chambres en sous sol, sans fenêtre, juste avec des néons blancs!

Alain -Julien 24/10/2007 21:05

Reloger mieux celà ne veux pas dire grand et spacieux je suppose?. J'ai entendu dire qu'ils existaient des "dortoirs cases" à proximité de grosses entreprises , les ouvriers dorment toute la semaine dans ses immeubles particuliers vraie ou faux?

Mira 24/10/2007 20:46

Euh... à ce que je crois comprendre, la fille de la dame n'est pas mécontente d'être relogée ailleurs, non?

Les parents veulent toujours transmettre des choses à leurs enfants, choses que les enfants ne considèrent pas forcément de la même manière que leurs parents.
Et parfois, c'est l'inverse, les enfants veulent garder quelque chose de leurs parents que les parents ne considèrent pas comme étant une chose importante ou de "valeur".

Est-ce que je suis hors-sujet? Est-ce qu'on parle de gens ou de l'immobilier en Chine?

Si c'est le cas, parlons immobilier :o)
Ce n'est pas toujours négatif d'être relogé (c'est ce qui ressort de ce que dit la fille de la dame), parfois ce n'est pas suffisant d'être attaché à un endroit pour pouvoir ou vouloir y vivre, j'adore la couverture que j'avais quand j'étais petite mais elle n'est plus assez grande ni assez chaude :o). Et puis, si les gens sont relogés convenablement, qu'ils sont satisfaits, alors, que demander de plus!?
Quand le gouvernement déplace des gens, ce n'est pas forcément pour les parquer dans des endroits moins bien ou dans des situations [plus] précaires

Alain -Julien 24/10/2007 12:09

Avait-elle le choix...Je ne crois pas!. Ils détruisent des quartiers "millénaires" pour mettre à la place des hôtels de luxes. Ils sont déracinés et relogés très loin d'ou, ils ont construit toutes leurs vies, depuis, pour certains des centaines d'années.... Le gouvernement prends leur bien pour quelques "Yuan" ou "Yen"...?

lily 24/10/2007 03:46

elle a une bonne tete.