Les Arnaques Chinoises

Publié le par Nacene

D’abord les taxis. Ils rendent une partie de la monnaie, attendent, et si le client ne pars pas ou fait une réclamation, donne de suite
Le reste sans discuter, on ne sait jamais, si ça passe. Ils peuvent aussi allonger le chemin, surtout en venant de l'aéroport. et parfois les détours ne sont pas petits. Il vaut mieux apprendre à dire le nom de l'endroit en chinois ou l'on va, plutôt que donner un papier ou l'adresse est écrite, parce que là, on multiplie les risques par 10 :o)

Il y a les faux billets, les touristes ne savent pas faire la différence (les locaux non plus parfois) entre les vrais et les faux, donc ils s'en donnent à coeur joie : taxis, magasins, vendeurs ambulants, et certains chinois qui vous "aident" en sortant des sites touristiques, en vous proposant par exemple de rendre l'audio-guide à votre place en vous remboursant la caution en "fausse" monnaie de suite, pour aller récupérer la « vraie » plus tard...

Il y'a bien sûr les prix. Au Yashow j'ai vu des touristes payer des cravates 130 Yuans ou des chaussures 600!! Mais là, seuls l'expérience et l'entêtement vous permettront de vous en sortir. Ils sont forts, c'est leur métier, ils font ça toute l'année, et ça se voit.

Il y'a la pub que vous appelez en répondant à un appel en absence (tellement énervante celle-là).  Il y'a les lady bar, vous êtes avec des potes, 10 jours en Chine, vous suivez la personne qui vous le propose pour voir, pour s'amuser, en sachant que vous n'irez pas trop loin, juste pour le "trip". Le "trip" vous coutera vite 1500 yuans pour le plateau de fruits (oui oui, sans les filles). A vouloir jouer le coq hors de son pays, on finit vite par se faire plumer.

Les jeux olympiques vont être un terreau inespéré pour les arnaqueurs en tout genre. Je parie que les idées ne vont pas manquer. Il y'aura peut être même une compétition entre eux, pour celui qui aura le plus arnaquer. En voilà un sport mondial. après le "dîner de cons" y'aura-t-il " un con olympique"?
 

Publié dans Pékin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvain 02/01/2008 23:21

A shanghai j'ai acheté une chemise (tres bon travail) annoncée à 700 yuans. J'ai négocié au moins 20 mn (en baragouinant un TRES mauvais anglais). Le prix final 100 yuans. Ma copine chinoise qui observait sans rien dire à été stupéfaite de constater que je l'ai eu pour moins cher qu'elle l'aurait eu elle meme ! Le cas s'est reproduit à CHAQUE achat: carte mémoire appareil photo (attention, ils changent les etiquettes, il faut tester la carte), rouleux calligraphie souvenirs (prix divisés par 10) etc.

Traube 11/10/2007 18:28

Je n'ai même pas acheté des ramboutans au marché, de peur de les payer dix fois le prix. Quant au lady Bar, j'aurais trop peur de me retrouver dans une impasse, dévalisé, sans qvoir vu le moindre bar. Je veux bien me payer le Raffles à Beijing, mais pas surpayer quelques fruits.

Agnès Bernard 02/10/2007 12:15

Eh oui je partage... Attention aussi aux "fringues" achetées sur place. Même si c'est pas cher (diviser par 4 est de rigueur) il vaut mieux regarder les achats de près avant de les emporter au risque d'être surpris au déballage (surtout si c'est offert !). C'est vrai aussi que quand on paye si peu cher certains services (hotel à 45 yuans la nuit ) il ne faut pas trop "chipoter" ... Pour les faux billets ils sont repérables avec un peu de pratique...
Toujours aussi passionnant ton site.

Amitiés

nacene blog en Chine 27/09/2007 05:47

Effectivement, j'avais déjà vu ça notamment au yashow, mais répondre à la question du "pourquoi", je pense que cela mériterait une thèse :o)

C'est pour ne pas faire perdre la Face?

Noemie 27/09/2007 05:38

Est-ce que tu as remarqué à quel point les chinois se laissent faire devant ces méthodes ?
La plupart du temps quand un autre chinois les arnaque (taxi, commerçant), ils ne réagissent pas et paient sans broncher.
Ou c'est juste moi qui me fait des films ?