Palraël ou Israstine ?

Publié le par nacene

Un premier point de vue (un colons)

Curieusement, Ezequiel et les autres colons, pour défendre la légitimité qu'ils disent posséder sur les terres qu'ils occupent, avancent rarement comme argument le travail qu'ils y ont effectué (...). Ils n'ont sur les lèvres que la thèse divine : "Cette terre est à nous parce que Dieu nous l'a donnée." Une raison qui n'est donc valable que pour des croyants.

"Nous ne voulons tuer personne, affirme Ezequiel. Moi, personnellement, je donnerais de l'argent aux Arabes et leur dirais "au revoir". Ils nous enseignent qu'il faut savoir mourir pour la terre qu'on considère comme sacrée. L'idée qu'il y ait deux Etats, ici en Israël, va contre la Torah : elle est aussi sacrilège que d'allumer du feu le jour du shabbat. Notre politique doit être inflexible : les Arabes qui acceptent le fait que c'est une terre juive, qui ne sera jamais à eux, peuvent rester travailler ici, pour nous. Ceux qui ne l'acceptent pas doivent s'en aller. Et ceux qui se révoltent et veulent combattre doivent savoir que nous les tuerons. Ce n'est que si Israël accomplit ce que dit la Torah que ce sera une nation utile au reste du monde."

Et un autre (un palestinien)

Quand je lui raconte avoir eu l'occasion de parler, autant à Gaza qu'à Ramallah ou à Hébron, avec des Palestiniens selon lesquels la solution du problème israélo-palestinien passerait par un Etat laïque, binational, où juifs et musulmans coexisteraient et se mêleraient, il me jette un regard de pitié, comme on regarde les débiles mentaux. "C'est un rêve impossible, dit-il, avec un rire sarcastique. La Palestine sera une république islamique, où les croyants des autres religions, chrétiens et juifs, seront tolérés, à condition qu'ils acceptent de vivre sous les préceptes du Coran." Le Djihad islamique désarmera-t-il ses combattants, en répondant à l'appel lancé par le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à la suite de l'évacuation de Gaza ? "Nous ne déposerons jamais les armes."

Voilà une équation qui sera difficile à résoudre. Parfois je me dis que les modérés doivent être extrémistes dans leur modération pour battre ces gens là.

ce sont des extraits d'un livre que vient de publier  "Mario Vargas Llosa".

Publié dans Politique

Commenter cet article

marionnette 18/10/2005 21:59

moi tout ce que je peux dire c'est que les cons ca me deprime.

Vu l'actualite, la depression guette...

NacÚne 14/10/2005 11:42

ça ne m'étonne pas...
(l'histoire ne dit pas si c'est le fait qu'ils soient obligés de légiférer qui ne m'étonne pas, ou si c'est le fait que tout ça te dépasse :oP)

Armellou 13/10/2005 19:23

Tous les grands peuples défendent leur Dieu. (Cf. les Américains) !
Je me demande juste lequel les français doivent choisir...

Je viens de lire un petit article qui expliquait comment aux Etats-Unis, ils ont été obligé de créer une loi de protection pour les mamans qui allètent leur enfant en public afin qu'elle ne soit pas molestées comme Janette Jackson...

C n'a pas vraiment de rapport avec ton sujet.. Enfin si... enfin non...

En fait tout ça me dépasse.